23/05/2014 / Communiqué de presse

Croisillons viennois pour l’opéra de Leipzig

Avec les produits Thermix de couleur doré, Ensinger assure la rénovation du premier théâtre de la RDA placé sous la protection des monuments historiques.

Leipzig a 1000 ans : la « ville des tilleuls » se fait belle pour commémorer le millénaire de la cité en 2015. La restauration de l’opéra est également prévue pour cet événement. Car, en tant que ville de salons internationaux, pôle universitaire et centre de médias important, Leipzig entend également se profiler comme ville de la musique. De célèbres compositeurs tels que Johann Sébastian Bach, Félix Mendelssohn-Bartholdy, Richard Wagner, Gustav Mahler ainsi que Robert et Clara Schumann y ont laissé leur empreinte. Et c’est aussi dans l’un des trois plus anciens opéras d’Europe que joue régulièrement l’orchestre du Gewandhaus de Leipzig, célèbre dans le monde entier.

C’est en 1960 que fut inauguré le bâtiment actuel de l’opéra, à l’époque le théâtre le plus moderne de la RDA, situé sur le haut lieu historique de l’Augustusplatz (anciennement Karl-Marx-Platz). L’ancien édifice de style classique détruit en 1943  par les bombardements reste un ouvrage de référence architectural. Avec son langage de formes sobres, l’édifice est pour autant considéré comme l’un des plus beaux ouvrages du style architectural de la fin des années 50. 737 grandes fenêtres à croisillons dotées de cadre en aluminium anodisé doré laissent apparaître la façade en grès lumineuse et dégagent même une impression de transparence.

2700 m2 de fenêtres à croisillons

« En 1998, les dommages étaient encore si importants  qu’on menaçait de fermer l’édifice. Puis, finalement, le conseil municipal a opté pour la rénovation », explique le maître d’œuvre et directeur de la gestion des bâtiments, Volker Längrich. « Depuis, on s’est lancé dans les grands travaux d’assainissement et de rénovation de l’édifice que l’on reprend chaque été pendant la pause de spectacles : les vices de construction ont été éliminés, les installations techniques du bâtiment et l’équipement technique de protection contre les incendies ont été modernisés, l’aménagement intérieur a été renouvelé dans sa forme d’origine. Il fallait, en autres, renouveler les fenêtres à croisillons d’une surface de 2 700 m2

La plupart des fenêtres datant de plus de 50 ans n’étaient plus en parfait état et étanches, le coefficient de transmission de chaleur Uw atteignait seulement 3,7 W/m²K. Il y faisait froid en hiver, en été le bâtiment se réchauffait et la protection acoustique était insuffisante. La rénovation des fenêtres dans le respect du monument historique en conformité avec le décret sur les économies d’énergie (EnEV) pour afficher un coefficient Uw de 1,3 W/m²K, devait réduire les coûts de chauffage de 15 à 20 pourcent permettant ainsi de rétablir la viabilité de l’établissement.

Thermix minimise les ponts thermiques

« Les acteurs d’opéra sont des athlètes de haut niveau, c’est pourquoi nous avons dû réfléchir et trouver des solutions pour combattre l’humidité de l’air », explique le planificateur de la restauration, Toralf Schmidt ingénieur diplômé. « Mais par respect pour le caractère historique du bâtiment, il était impossible d’installer des fenêtres basculantes même dans les douches et vestiaires. Désormais, un joint de bordure de 5 mm de large entre les battants de fenêtre permet la ventilation, en cas de besoin. Pour éviter la formation d’eau de condensation sur les fenêtres, il fallait limiter à un minimum les ponts thermiques en bord de vitrage. »

L’entreprise de construction de fenêtres mandatée, HAGA Metallbau, a proposé d’installer des croisillons viennois Thermix et des intercalaires warm edge Thermix TX.N plus d’Ensinger entre les vitres du triple vitrage isolant. Le plastique utilisé possède à cet effet une conductibilité de la chaleur 700 fois plus faible que l’aluminium utilisé traditionnellement dans les intercalaires. C’est ainsi que l’isolation en bord de vitrage a été considérablement améliorée. Le coefficient de transmission de chaleur Uw des fenêtres dépasse lui-même les exigences imposées par le décret EnEV, puisqu’il s’élève à 1,1 W/m2K.

Nouvelles fenêtres à encadrement doré pour célébrer l’anniversaire

« Les croisillons viennois et intercalaires Thermix s’adaptent parfaitement aux couleurs des fenêtres restaurées en respectant leur caractère d’origine. Un bandeau en aluminium anodisé doré posé sur le vitrage finit de lui donner un aspect visuel parfait », déclare le gérant de HAGA Metallbau à Lichtenau, Mathias Riecke. « Une fois que nous nous sommes entendus sur le choix des modèles avec les partenaires Sachsenglas Chemnitz, Wicona et Ensinger, la fabrication et le montage des 340 fenêtres d’une dimension de 1,4 fois 1,6 jusqu’à 2,4 mètres ont pu être achevés dans l’espace de huit semaines seulement.»

« Les croisillons viennois et les intercalaires fabriqués spécialement en couleur doré ont su convaincre les clients », se réjouit le directeur de ventes Thermix chez Ensinger à Ravensburg, Dr. Albert Lingens. La dernière étape de la restauration est annoncée pour 2014 : 130 fenêtres seront rénovées en été pendant la pause des spectacles et équipées des produits Thermix dans le respect de leur qualité de monument historique. Pour la commémoration du 1000ème anniversaire de la ville, l’opéra de Leipzig entièrement remis en état y compris sur le plan énergétique, rayonnera dans toute sa splendeur grâce aux nouvelles fenêtres à croisillons à encadrement doré.

Détails sur le projet :

Restauration de l’opéra de Leipzig
Le troisième opéra d’Europe a été fondé en 1693 à Leipzig. Le secteur culturel de la cité riche en traditions connaît de nos jours également un succès très important notamment dans les spectacles qu’offre l’opéra, le ballet de Leipzig et la comédie musicale: en tout près de 170 000 spectateurs se sont rendus sur les scènes de Leipzig en 2013. Cela correspond à une capacité de 71 pourcent. L’opéra même a enregistré une augmentation de ses spectateurs passant ainsi de 51 à 73,8 pourcent.
L’édifice actuel inauguré en 1960 est remis en état étape par étape depuis 1998, et c’est en 2013 qu’a eu lieu la rénovation des fenêtres de la façade est et ouest de la salle d’opéra.

Etendue du projet :  340 fenêtres à 2,8 m2
Optimisation : Coefficient Uw de 3,7 W/m2K à 1,1 W/m2K (1,3 W/m2K étaient exigés selon EnEV)
Maître d’œuvre : Opéra de Leipzig, Leipzig
Planificateur : Dipl.-Ing. Toralf Schmidt, Ingenieurbüro für Bauwerkserhaltung( bureau d’études spécialisé dans la conservation des ouvrages), Leipzig
Constructeur de fenêtres : HAGA Metallbau GmbH, Lichtenau
Profilés de fenêtres : Wicona Verkaufsbüro Nord-Ost, Leipzig
Croisillons viennois : Croisillons viennois Thermix de la société Ensinger, Ravensburg
Intercalaires :  Intercalaires warm edge Thermix TX.N plus de la société Ensinger, Ravensburg
Vitrage isolant :  Société Sachsenglas Chemnitz GmbH, Chemnitz
Montage :  Rainer Model Montagebau, Pöhl


A propos de Thermix

Les intercalaires Thermix améliorent la rupture de pont thermique des fenêtres, portes et façades à vitrage isolant. Ce qui permet de faire des économies d’énergie ; les coûts de chauffage et de climatisation sont épargnés et les émissions de CO2 sont réduites. Avec les intercalaires Thermix, les bordures de vitrage isolant sont équipées de la technologie « warm edge ». En outre, les croisillons viennois donnent l’apparence de véritables fenêtres à croisillons avec une excellente isolation. Les deux produits sont simples à traiter et efficaces. Les équerres d’angle et pièces de raccordement longitudinales spéciales garantissent en tout temps une liaison parfaite et sûre. Thermix est une marque de la société Ensinger, l’un des spécialistes leader des plastiques techniques de haute performance.

De plus amples informations sont disponibles sur le site : www.thermixspacer.com


À propos d'Ensinger

Le groupe Ensinger est spécialisé dans le développement, la fabrication et la vente de compounds, de produits semi-finis, de profils et de pièces techniques en plastiques de construction et hautement performants. Ensinger utilise un grand nombre de procédés de fabrication, surtout l'extrusion, le traitement mécanique et l'injection. Avec un total de 2100 collaborateurs répartis sur 27 sites, l'entreprise familiale est représentée dans toutes les régions industrielles importantes par des ateliers de fabrication ou des succursales de vente.

Vous trouverez d'autres informations à l’adresse : www.ensingerplastics.com.


Source photo 1 : Kirsten Nijhoff, opéra de Leipzig
Source photo 2 : Mathias Riecke, HAGA Metallbau, Lichtenau
Source photo 3 : Toralf Schmidt, Ingenieurbüro für Bauwerkserhaltung, Leipzig

Contact de presse et informations supplémentaires

Karin Skrodzki

Ensinger GmbH
RP et communication de produits de construction
Rudolf-Diesel-Straße 8
71154 Nufringen
Allemagne
Tel. +49 7032 819 674
[obfemailstart]a2FyaW4uc2tyb2R6a2lAZW5zaW5nZXJwbGFzdGljcy5jb20=[obfemailend]